Etat des lieux du pétrole au Mexique

Pétrole Mexique
Image Etat des lieux du pétrole au Mexique

La récente découverte de deux sites pétroliers a marqué l'actualité sur le pétrole au Mexique. Si ce pays a été classé à la 7e place des pays producteurs mondiaux d'or noir en 2006, il était touché par une chute brusque de sa production l'année suivante. Voici alors un aperçu pour comprendre l'état des lieux du pétrole au Mexique.

Un pays exportateur de pétrole

Les réserves de pétrole prouvées au Mexique en 2013 s'estimaient à 10,3 milliards de barils. On note ici une baisse significative d'environ 2 milliards de barils par rapport aux estimations faites au début de l'année 2007. La production pétrolière du pays a en effet connu à plusieurs reprises des déclins dont le premier a été constaté en 2005. Pourtant, le pétrole représente jusqu'à 69,5% de la production d'énergie primaire.

Le Mexique est, après les USA et le Canada, le 3e producteur de pétrole d'Amérique. Pourtant, il a du mal à redynamiser sa production depuis la chute de celle-ci, il y a 10 ans de cela. Il a chuté à la 11e place mondiale en 2016 avec une production de pétrole de 121,4 millions de tonnes.

Malgré la baisse constatée de la production de pétrole au Mexique, le pays peut compter sur d'autres sources comme celle de Chicontepec. L'étude technique effectuée a permis de déterminer que ce site, encore difficilement exploitable, présente jusqu'à 139 milliards de barils de pétrole.

Zoom sur le champ pétrolier de Cantarell

Il s'agit du plus important site pétrolier du pays qui comprend 4 grands champs dont Kutz, Nohocj, Akal et Chac. Découvert récemment, le champ de pétrole de Shihil vient compléter le complexe de Cantarell. Après la baisse de production dans le Golfe de Mexique, le pays se concentre davantage sur l'exploitation de Cantarell.

Malheureusement, ce champ pétrolier fait aussi face depuis plusieurs années à un déclin de la production. Il a été annoncé en 2006 que sa production allait être réduite à 14% par an. Cantarell a produit 1,16 Mbbl par jour dans les années 80. Toutefois, il a vu sa production descendre à 1 Mbbl en 2006.

L'avenir de la production de pétrole au Mexique

La chute rapide de la production dans le site de Cantarell constitue une réalité à laquelle le pays doit faire face. Certes, l'injection massive d'azote pour augmenter le pétrole extrait semble bénéfique pour le Mexique du point de vue financier. Cependant, il s'agit d'une méthode risquant d'épuiser rapidement ce champ pétrolier.

Malgré le mécontentement autour de son exploitation, dû surtout au coût élevé, le champ Chicontepec semble promettant. Ce site affiche effectivement plus d'une centaine de milliards de barils en place. La situation se gâte aussi dans la réalité puisque Chicontepec n'a pu produire que 46.000 barils par jour au cours du 3e trimestre de l'année 2010. Pourtant, la dépense allouée à son exploitation s'élevait déjà à plusieurs milliards de dollars.

Déjà présent en Afrique, en Europe et aux USA, le groupe de négoce Philia opère également en Amérique du Sud. Il est donc au courant de l'évolution du pétrole au Mexique. Avec Philia Energy, il s'intéresse de près aussi aux problèmes énergétiques du monde. Evoluant dans le secteur des hydrocarbures, Philia s'implique activement dans le négoce de pétrole depuis sa création en 2012.